Hissard

Né en 1943

Vit et travaille à Paris et dans le sud de la France

C’est Clovis Prévost, réalisateur de films sur les artistes pour Adrien Maeght et spécialiste de l’art brut et des singuliers de l’art qui m’a fait connaître Jean-René Hissard. Clovis Prévost connaissait en effet mon intérêt pour les artistes qui intègrent dans leurs œuvres des références aux cultures populaires et aux cultures de masse. En visitant l’atelier parisien de Jean-René Hissard, j’ai été aussitôt convaincu de l’intérêt de son travail. Je l’ai donc présenté à deux reprises dans des expositions personnelles (1991 et 1996) et plusieurs fois dans des expositions collectives (Parcours d’Artistes, Jeux de Mots / Jeux d’Images, (Editions) à Tirages limités 2, Cartes postales notamment) ainsi que dans plusieurs foires et salons et j’ai édité un livre d’artiste consacré à ses Doubles vues.

 

Jean-René Hissard, Pourquoi je peins, Paris, Les Editions du Zarpatedo et Galerie Les Singuliers, 2012

Doubles vues, Un ouvrage comprenant 19 feuillets au format 27 x 46 cm, pliés en deux, imprimés à jet d'encre, ainsi qu'un texte de présentation et un glossaire d'images, le tout inséré dans un boîtier toilé au format 28 x 24 cm, édité à 20 exemplaires numérotés et signés. Editions 100 Titres, 2009. Prix: 750 €, en vente uniquement dans la galerie.