Arditi

Né en 1969

Vit et travaille à Paris

J’ai découvert le travail de Frédéric Arditi via des collectionneurs lyonnais, les Pallade, qui, depuis, ont ouvert une galerie dans cette ville. Suite à quoi, vu la qualité de l’œuvre, j’ai bien évidemment pris rendez-vous avec cet artiste. J’ai découvert, dans son atelier parisien, ses grands bois gravés. Je lui ai proposé une exposition personnelle dans la galerie en 2009 et prévois, lors d’une prochaine saison, une exposition où il serait au centre d’un projet articulé sur le dessin en tant que « dessein » comme le dit fort heureusement Valerio Adami.

A l’inverse d’une gravure qui se traite en négatif pour en tirer un positif, Arditi creuse les sillons du positif puisqu’il n’y a pas, dans ses bois gravés, de tirages papier à faire. La matrice n’est pas le support, la matrice est le propos. Le dessin surgit en creusant et en soustrayant la matière, bien plus profondément que pour une gravure. Priorité est alors donnée au bois, à sa couleur naturelle, à ses nervures à la gouge. Tantôt nombre de celles-ci s’affirment et viennent en complément - contrepoint du dessin qui se forme, tantôt elles s’effacent pour laisser place à la rigueur, à la netteté du trait. C’est dans cette alternance d’accents gravés que les signes dessinés prennent vie. Avec de belles réserves puisque l’espace qui les abrite leur confère autonomie, respiration et une sorte d’apesanteur. Quand tout est travaillé, que l’artiste s’est totalement immergé dans les milliers de traits gravés, que le dessin est à la limite de se perdre et le propos de se dissiper, que l’artiste lui-même ne voit plus qu’abstractions dans le fourmillement de traces, vient le temps des encres noires, ou de couleur dans les œuvres les plus récentes, non pour de quelconques tirages, mais tantôt pour faire émerger le dessin, le souligner, tantôt pour mettre en évidence les fonds.

 

Expositions personnelles

2013
OFF-Art-Fair, Galerie 100 Titres, Bruxelles

2012
Galerie ILFM (Confluence-s), Lyon
Galerie Samantha Salem

2011
Galerie AMRP, Lyon (avec Antonio Ségui)

2009
Galerie 100 Titres, Bruxelles

2008
Galerie AMRP, Lyon
Galerie MB-Prospect, Berlin

2007
Fondation de l'Atelier de Sèvres, Paris

2005
Espace Julio Gonzales, Arcueil, France
Institut français d'Ukraine, Kiev

2003
Selon de la gravure, Lille

2002
Galerie La Hune, Paris

1998
Galerie Athanor, Marseille

1997
Galerie Aréa, Paris

1994
Galerie Chirstine Colas, Paris

Frédéric Arditi, Galerie IUFM - Confluence(s), Lyon, 2012
Sniper at work, Bruxelles, 100 Titres, et Lyon, Galerie AMRP, 2010